preuve de notre cohérence : même notre vice-présidente nous auto-félicite

de Véronique Llopis, vice-Présidente de l’aderep:

Tout d’abord félicitations à mes camarades(*) adérépiens pour les résultats obtenus lors des élections des parents d’élève, je n’en attendais pas moins, persuadée que l’honnêteté, la rigueur et la ténacité ne pouvaient être pénalisées. Ce n’est pas non plus sans surprise que j’ai constaté également le manque de fair-play de la liste concurrente s’attribuant un bilan qui n’est ni plus ni moins un COPIER/COLLER de celui de l’ADEREP(**). Notamment concernant la sécurité aux abords des établissements scolaires, et la construction de la cantine alors que personne de cette liste ne faisait partie du conseil d’administration, ni même du bureau en 2007/2008.

Moi même qui y siégeais je ne m’attribue pas ce mérite, je remercie plutôt les parents d’élève ou simples citoyens qui m’ont précédés durant de nombreuses années et qui ont mené cette rude bataille dont on a tous vu le bout, et, tout de même Monsieur le Maire qui a un moment ou un autre a enfin trouvé les budgets nécessaires.

Je renouvelle plus que jamais ma confiance et mon soutien à cette jeune association, ne l’oublions pas, qui n’a pas peur de se battre contre l’injustice, défendre les droits de la République, et, aussi pour elle-même afin que l’on respecte son droit à l’expression sous toutes ses formes, son droit à aborder les problèmes différemment qu’en vendant une poignée de crêpes, même si nous n’allons pas dans le sens policé et tout tracé déjà par une politique bananière(***).

On aime ou pas l’ADEREP, au moins nous avons le mérite de ne pas laisser indifférents.

Véro

*ndlr : camarades peut être gardé ou remplacé par associés, compagnons, potes ou amis selon le lecteur sinon, cela peut faire soviets d’écoles, ce que nous ne désirons vraiment pas, Véro incluse

** : conséquence du lyrisme de Véro, elle nous attribue un bilan identique à celui de la liste adverse, mais nous ne pensons pas avoir écrit que nous revendiquions la construction d’une cantine, la sécurisation d’une rue non sécurisée, l’achat d’une sono ou d’un parc informatique, Véro a dû s’endormir pendant certaines des réunions préparatoires. Précision : c’est de l’humour(****)

*** : nous pensons que l’allusion à la banane suivant la vente de crèpes ne concerne pas la célèbre recette de crèpe banane-chocolat, mais nous laissons à madame la vice-Présidente de l’aderep la gestion de son livre de cuisine. Précision, c’est aussi de l’humour(****)

**** : votre serviteur est dorénavent tenu de préciser quand il fait de l’humour sinon les péripatéticiens grecs (ça c’est bien) se prennent pour des prostitués coursannais (ça c’est pas bien) et les don Quichotte’s (ça c’est bien), pour des Sancho Pança’s (ça c’est pas bien) du narbonnais (ne riez pas, on nous fait reproche d’avoir sur ce blog traité des personnes de « putes », nous devons avoir la rage pour que l’on cherche ainsi à nous noyer, ou alors bigrement raison sur de très, très nombreux points). Oui vous l’avez compris, c’est encore de l’humour(****), mais là, en direction de celles et ceux qui ne le comprennent décidément pas.



de 22,48% à 30% des suffrages exprimés… en un an, merci à tous

Résultats Miquel 2011

En démocratie, les électeurs ont toujours raison, même s’il leur arrive parfois de prendre du temps pour la réflexion. En doublant quasiment les suffrages en faveur de l’aderep (+25 voix), en un an, le parent d’élève coursannais offre à notre association un siège de plus en conseil d’école. Nous ne pouvons que nous honorer de la confiance qu’apportent de plus en plus de parents à nos travaux et à notre sérieux. Il n’est pas facile en à peine un an de perdre d’historiques habitudes de voter pour une étiquette rassurante ou de bien comprendre que le combat national de la fcpe est porté localement par l’aderep, sur les cantines et garderies par exemple, mais aussi sur la gratuité de l’enseignement et l’égalité des chances d’accès à un service public de qualité pour toutes les familles. Nos statuts sont clairs à ce propos. Nous avons donc trois élues puisque Elisabeth GILLMANN rejoint Nathalie BOUZIGUES et Sylvia RAMOS à la table des Conseils de l’école Jeanne Miquel (et 3 suppléants, Francis GILLMANN, Christophe MIRAVA, Nadine CHANDO). Une bien belle récompense pour les idées que nous défendons, une légitime fierté de nous voir reconnus dans notre Ville, malgré les fusils à tirer dans les coins (et …une boite aux lettres légale obligatoire mais… invisible) rencontrés sur notre courte route, comme faisant définitivement partie du paysage.

Mais notre plus grande fierté, ainsi que celle des parents de la liste adverse, mais aussi du corps enseignant, est la participation exceptionnelle de cette année, puisque nous sommes passés de 129 suffrages exprimés (403 inscrits) à 180 (395 inscrits), (de 32% à 45,5%). Notre travail, nos actions, nos prises de position n’ont pas laissé indifférents, c’était notre premier test, notre première crainte d’avoir provoqué le désintérêt pour cette expression de pleine démocratie. Cela prouve au minimum que la compétition, l’émulation, la confrontation des idées et des méthodes sont indispensables pour que s’exerce, en République, l’expression du plus grand nombre. Sans nous, on serait loin du compte, nos électeurs manqueraient aux totaux.

Cela nous rend encore plus comptables de vos suffrages, chers électeurs aderepiens, plus conscients de notre responsabilité.

Mais, même si ce jour la progression est dans notre camp, que toutes celles et tous ceux qui n’ont pas voté pour nous se rassurent, nous n’avons pas pour habitude de garder notre travail pour nous, nous nous battons pour tous les parents, pour tous les enfants, parce qu’il s’agit bien de notre avenir à tous. Et, à force de convaincre autour de nous, à force de dénoncer les sectarismes et les passe-droits si néfastes à la collectivité, nous le savons, un jour proche, vous nous rejoindrez ! Vous serez, alors, les bienvenus.



élections jeanne miquel – ouh, les arnaqueurs…

Le matériel de vote est parvenu ce lundi aux électeurs et si, pour l’aderep vous pouvez découvrir (pour celles et ceux qui depuis un an ne nous lisent pas) un bilan et des projets conformes au rôle des parents d’élève élus dans les écoles et une présentation des candidats qui s’engagent à défendre les enfants et leurs droits, pour nos concurrents, il en est de loin autrement…

Quolibons et lazzifions un coup, nous sommes surs que cela va vous plaire :

« FCPE École J.Miquel » qu’il se nomme notre caméléon cette année ! Une année association, une année comité, une année groupement, cela a le mérite de la clarté, traduction : des parents FCPE et des sympathisants font une liste, c’est bien, naturel, efficace… ENFIN ! Espérons que la bête a endossé sa fourrure définitive, parce que la mue a été longue. Donc, plus de trace d’un quelconque conseil local, mais on ne parle plus non plus de ce fantomatique (parce que fortement transparent légalement) comité de parents. Bon, bon, cette année on est gentils qu’on a dit, enfin, qu’on aurait pu dire si cette « FCPE École J.Miquel » ne s’attribuait pas le travail et le mérite de parents qui sont maintenant membres ou sympathisants de l’aderep… quand cette « FCPE École J.Miquel » ne s’invente pas des résultats contestables. Bon, ça y est, on retombe dans nos travers, y a rien de bien chez les autres ! Si ! Ils animent des après-midi costumés et festifs, c’est sympa, rigolo, gentillet, mais bon, nous, on ne s’est pas fédérés pour cela, et le Ministère de l’éducation ne définit pas le rôle des parents de cette manière. Grand Dieu, qu’ils perdurent dans l’erreur que nous croyions au-delà des Pyrénnées, d’après le dicton.

Que des parents « FCPE École J.Miquel » maintiennent la qualité relationnelle entre parents et enseignants, yes, cool, on y croit, on fait pareil. Porte parole des parents lors des conseils d’école et auprès des représentants de la Mairie, ben, euh, sinon, ça servirait à quoi de se présenter ? Aide et médiation…blablabla…ok, on propose, comme tous les candidats de France et de Navarre, la même chose. Une différence cependant, le dernier point : « …manifestations pour financer…l’achat de matériel utile à l’école ». C’est beau, ça fait généreux, mais en y réfléchissant bien, c’est fort peu égalitaire. Inégalité entre les école de la République, mais surtout inégalité parce que les familles ne disposent pas chacunes des mêmes moyens et que donc, les textes de Loi depuis que l’obligation scolaire existe, précisent que le matériel « utile à l’école », est financé par la solidarité nationale ou locale, cela évite que les parents des élèves ne soient sollicités pour repeindre les murs par exemple. Bon, cela nous différencie dans l’analyse, mais sérieusement, on s’en « balance ». L’aderep, ses élus, ses sympathisants se mettra au service d’une kermesse ou d’un carnaval quand ceux-ci seront issus de la volonté des pédagogues qui s’occupent de nos enfants et donc proposés en conseil d’école et adopté dans un projet d’école ou un projet ponctuel éducatif commun. Pour nous, ça marche comme ça, autrement ce sont des clowneries certes honorables en dehors d’une école, mais illégitimes quant au projet éducatif de cette école. Ce n’est pas grave, c’est simplement stupide et partiellement inefficace de vouloir imposer une kermesse à des enseignants s’ils ne la désirent pas.

Mais nous sommes loin du titre racoleur que vous lutes au dessus. Il y a arnaque dans le bilan des actions de la « FCPE École J.Miquel ». Reprenons l’intégralité de ce bilan à l’envers :

- 2011, participation à l’achat d’une sono pour l’école et 2010, remplacement du parc informatique, c’est simplement hors sujet, la Mairie doit fournir le matériel d’enseignement qui place les 4 écoles de Coursan à au même niveau de moyens, c’est simplement le respect de l’égalité républicaine, non ?

- 2009, mise en sécurité de la rue des Mailheuls… euh, c’est pour rire ou pour qu’il ne manque pas une année dans l’énoncé des dates ?

- 2009 également, rajout d’un article au règlement intérieur de la cantine. Non, vous mentez, c’est bien le Conseil Municipal qui rajoute, normalement. Vous, vous pouvez à la limite proposer, si vous assistez aux réunions de la Commission extra-municipale comme cela n’a pas été le cas en 2010-2011. Mais puisque vous rêvez à tant d’efficacité, pourquoi alors avoir accepté (si l’on a vraiment été entendu sur ce point) l’article discriminatoire illégal et illégitime sur l’accès limité ou avoir donc approuvé les tarifs exceptionnels et la vente de tickets par lots ?

Allez, le meilleur pour la fin, 2007 l’ouverture du restaurant scolaire !!! Ça c’est vraiment un combat de parents d’élèves, chapeau, c’était juste il y a 5 ans, mais petit détail croustillant, ce n’était pas VOUS ! Prenons-en pour preuve, on écrit toujours trop, le bulletin d’information de l’association-comité non enregistré dont vous revendiquez l’héritage et que nous avons volontairement quitté. Que découvrons-nous ? SUR LES 6 MEMBRES DU BUREAU, LES DÉCIDEURS, 3 RESPONSABLES DE L’ADEREP, 2 CANDIDATS DE NOTRE LISTE plus des adhérents et des sympathisants !

MAIS PERSONNE, PARMI LES DÉCIDEURS, DE LA LISTE « FCPE École J.Miquel » ! Ils le savent tous les colistiers qu’ils participent à une tentative d’arnaque ?

Dites-le nous enfin, pour l’invention du fil à couper le beurre, c’était vous aussi ?

Bulletin d'information du Comité 2007



élections jeanne miquel 2011-2012 – déclaration d’intention

Une seule préoccupation : l’enfant, des objectifs clairs, du travail, des résultats, de l’efficacité (donc plein de jalousies de la part des ignares), de la transparence, pas de clowneries inefficaces, un bilan :

12

Un objectif pour cette élection : augmenter le nombre d’élus pour encore plus d’efficacité



élections jeanne miquel 2011-2012 – liste des candidats

Nathalie BOUZIGUES, secrétaire juridique

Sylvia RAMOS, secrétaire de l’aderep

Elisabeth GILLMANN, institutrice à la retraite

Francis GILLMANN, directeur d’école à la retraite

Christophe MIRAVA, chef d’entreprise

Nadine CHANDO, aide à domicile

Patrick GIRARD, électricien

Sophie AUVERGNAS, assistante de vie

Stéphanie SANS, mère au foyer

Incarnation « Minina » TORRES GIMENEZ, mère au foyer

Aïcha ESSAIDI, mère au foyer

Paola BREZET, préparatrice en boulangerie 

DES PARENTS RESPONSABLES ET DISPONIBLES, DES PARENTS A VOTRE ECOUTE, DES PARENTS QUI VOUS REPRESENTENT ET VOUS INFORMENT, DES PARENTS A VOTRE SERVICE, POUR LE BIEN DE TOUS LES ENFANTS 



ecoliersenhaiti |
ONG IDEAL-SERVICES-PLUS enr... |
La maternelle Jules Ferry d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DIANE REDESSANNAISE
| apestouendaunis
| lepapierdanstoussesetats