23 octobre 2011 : analyse de l’aderep sur le résultat des élections

23.10.11 : Ecoles Le point sur les élections



18 octobre 2011 : le résultat des élections de parents d’élèves

18.10.11 Bonne participation chez les parents d'élèves



22 septembre 2011 : l’aderep a rejoint le collectif narbonnais

22.09.11 Gronde des collèges



20 septembre 2011 : communiqué de rentrée

20.09.11 Propositions pour l'école 



l’ag couverte par la presse le 24 juin 2011

24.06.11 AG dans le Midi Libre 



février 2011

09.02.11 Gros titre L'Indépendant Narbonne  09.02.11 La Une de l’Indépendant « Dossier Cantines et ALAE »

09.02.11 L'Indépendant page3 09.02.11 Page 3 de l’Indépendant « Dossier Cantines et ALAE »

Rajout le 16 février 2011 : Suite à l’intervention d’une adjointe au Maire de Moussan, nous avons constaté qu’une coquille s’était glissée dans la retranscription de nos données écrites par le journal « l’Indépendant ». Le premier paragraphe de chiffres a un intitulé erroné, il faut comprendre « les repas + garderie de midi les plus chers pour les plus démunis » et non  »les repas les plus chers pour les plus démunis ». Peu de parents envoient leurs enfants en cantine à midi sans les laisser sur place jusqu’à deux heures donc c’est bien le total cantine + garderie qu’il nous importait de comparer entre les villages. Cette coquille journalistique, nous ne l’avions pas remarqué, mais il est vrai que cela fausse la vérité. Nous n’en sommes nullement responsables et avons signalé aussitôt l’erreur au journal.

11.02.11 L'Indépendant Communiqué de presse 11.02.11 Le Midi Libre et l’Indépendant page Coursan « Dossier Transport vers le CMPP »

Réserve : Pour une raison de longueur de communiqué, et un manque de place qui lui a été dévolue, la fin du texte correspond à une interprétation de notre pensée. Les deux dernières phrases parues dans l’article ci-dessus ne sont pas in extenso contenues dans le texte initial, et ne méritaient donc pas d’être incluse dans les guillemets. Par souci de précision, et pour éviter toute polémique stérile -que nous ne souhaitons pas- , voici le texte intégral transmis à la presse :

L’aderep se félicite de la prise de position de monsieur le Médiateur de la République* quant à la prise en charge des frais de transport des enfants scolarisés vers les CMPP. Cette autorité indépendante formule une proposition (voir encadré) allant largement au-delà de notre requête auprès des Ministères via notre Député, Monsieur Bascou, demande qui se concentrait sur les heures de classe des enfants. Il ne s’agit certes pas encore d’une Loi, d’un décret ministériel ou d’une réglementation issus du Ministère de la Solidarité, et encore moins de la signature du décret d’application, ni même de la re budgétisation rétablissant pour les familles la prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale du transport des enfants vers les Centres Médico-Psycho-Pédagogiques, pour nous, en l’occurrence, celui de Narbonne, mais les avis du médiateur de la République sont généralement compris par l’administration et suivis d’effets.

L’association de Défense de l’Ecole de la République remercie d’ores et déjà toutes celles et tous ceux qui, officiels comme anonymes, se sont associés à sa démarche et lui ont apporté leur soutien au nom de la nécessaire solidarité bien qu’elle ne concernât que quelques enfants isolés. Nous sommes donc pour notre département passés en 4 mois, pour les parents de nos petits audois concernés, de la prise en charge à 100% à un remboursement actuel à 65%, via un refus total de remboursement des frais de taxi. Le Médiateur propose de revenir à la prise en charge totale par la CPAM.

L’aderep regrette néanmoins qu’à ce jour, sur ce dossier, elle n’ait pas encore obtenu réponse de la part de monsieur Luc CHATEL, ministre de l’Education Nationale au courrier en date du 20 novembre 2010 que son conseil d’administration avait expédiée au nom de la gratuité de l’éducation et de l’égalité des enfants dans notre école Républicaine ainsi bafouées au nom du sacro-saint principe d’économies budgétaires. Cela lui semble grave que le premier défenseur de l’institution n’ait pas été en première ligne dans ce combat qui ouvrait une large brèche dans la laïcité de l’Ecole en introduisant pendant le temps scolaire obligatoire, le remboursement d’un service rendu au public par les Mutuelles privées.

L’aderep tient aussi à dénoncer de coupables silences complices. Elle rappelle que notre Ecole doit rester le berceau de la promotion républicaine et le terreau de l’excellence. Chaque citoyen est concerné et se doit donc de la défendre.

Extrait du site officiel de monsieur le Médiateur de la République en date du 24.01.11 :

(…) le Médiateur a formulé une proposition de réforme relative à la prise en charge des frais de transport des enfants accueillis en centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP), structures qui s’adressent aux enfants et adolescents de 3 à 18 ans présentant des difficultés d’apprentissage, des troubles psychiques, psychomoteurs ou du comportement.

Auparavant, une lettre ministérielle du 29 mai 1990 détaillait le régime de prise en charge de ces frais : une prise en charge intégrale par l’Assurance maladie pour les six premières séances, avec poursuite de celle-ci au-delà si l’admission de l’enfant répond à la vocation des CMPP. Son contenu n’a cependant pas été repris par des circulaires et directives de 2007 et 2008. Dès lors, faute de réglementation précise, les régimes de prise en charge des frais de transport des enfants accueillis en CMPP diffèrent d’un département à l’autre : remboursement à 100 % par l’Assurance maladie, application du régime général (prise en charge à 65 %) ou refus total de prise en charge. L’objectif est donc d’harmoniser les pratiques, en offrant un cadre juridique consolidé par voie réglementaire qui, dans l’intérêt des enfants concernés, reprendrait le dispositif décrit dans la lettre ministérielle de 1990.

* Le Médiateur de la République, monsieur Jean Paul DELEVOYE, est en charge, en dernier recours, des litiges opposant les administrés à leur administration. 

Rajout quant à la dernière phrase de l’article de presse en question : Lorsque l’on parle de coupables silences complices dans notre communiqué, il s’agit AUSSI de Coursan, MAIS PAS QUE de son Conseil Municipal ! Au contraire même, monsieur l’adjoint AZALBERT en charge des écoles, a voté avec tout le conseil de l’école Jeanne Miquel la motion présentée par l’aderep. Mais aucun retour à notre courrier sur ce dossier venant des personnes et institutions sollicitées suivantes : Inspection Départementale de l’Education de Narbonne2 (en charge pour notre secteur de la gratuité et de l’égalité des droits des enfants scolarisés), Conseil Général de l’Aude (chargé de l’aide sociale), Conseil Régional du Languedoc Roussillon (chargé du handicap et de la lutte contre l’exclusion) , la MDPH de l’Aude (Maison des Handicapés), mais pas non plus à notre connaissance de soutien officiel et public de la FCPE départementale, et d’autres… Donc, pas que la Municipalité de Coursan (en tant qu’Institution), nous refusons de faire nos choux gras avec les querelles de clocher, nous avons depuis la prise en compte de ce dossier par l’aderep, oeuvré pour tous les enfants se rendant en CMPP pendant le temps scolaire ! Pour cette clarification, nous le savons, nous n’aurons pas que de la reconnaissance en retour, mais aucune importance, ces enfants méritaient leurs avocats (nous n’étions, au milieu de tous ces silences, et heureusement, pas les seuls à plaider leur cause).

23.02.11 Midi Libre Une Article paru dans le Midi Libre le 23.02.11  23.02.11 Midi Libre, la Une et la page 4 « Dossier cantine et alae »

Nouvelle coquille, c’est toujours cantine + garderie de midi qu’il faut lire dans l’article qui évoque les prix…



le midi libre 25.12.10

Ecole du mardi 



décembre 2010

Le Midi Libre et l’Indépendant dans leurs éditions du 16 décembre passent le communiqué de presse que nous avons fourni et qui fait le point sur l’état actuel du dossier, résumé de façon la plus lisible pour un lecteur néophyte. Compliqué, long, technique, nous espérons que ce texte permettra à l’ensemble de la population du Grand Narbonne de comprendre que de toucher à la gratuité de ce « berceau de la République » * qu’est l’école, même par le biais des enfants minoritaires en nombre, concerne tous les citoyens et ne peut laisser quiconque indifférent.

Communiqué de presse de l'aderep le 16.12.10 

* « L’école, berceau de la République » discours d’orientation devant les représentants de la Nation par monsieur Lionel Jospin, Ministre de l’Education, le 10 juillet 1989.



novembre 2010

L'indépendant 8.11.10 



octobre 2010

Le Midi Libre du 3 octobre 2010  3 octobre 2010 Conférence de presse de lancement

lindpendant211010.jpg  21 octobre 2010 Analyse des élections par la FCPE

 midilibre261010.jpg  26 octobre 2010 Réponse de l’aderep par communiqué de presse



12

ecoliersenhaiti |
ONG IDEAL-SERVICES-PLUS enr... |
La maternelle Jules Ferry d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DIANE REDESSANNAISE
| apestouendaunis
| lepapierdanstoussesetats